Les palmiers immenses dans la lumière du soir, passe à : deux jeunes gens se roulent des pelles ; elle tient un gobelet, lui en baggy à : homme à bicyclette avance lent, regarde fixement, devance légèrement, regarde longuement dans son rétroviseur à : femme mince, sarouel et large décolleté, boit une décoction verdâtre, lit des pages choisies du Mahatma Gandhi à : homme se met face, parle, demande l’heure, si est d’ici, si aime l’herbe ou l’alcool, coupe court à : gardien à la tenue négligée, s’approche du café abandonné sur rebord du muret à : jeune homme obèse dans fauteuil roulant, tente de pénétrer dans l’ascenseur, voit qu’est regardé, regarde violent à : jeune garçon dans un musée, guide audio pleine puissance, cure son nez, qu’une petite fille regarde avec air écœurée à : serveur regarde ostensiblement le cul de la cliente, sourit de connivence à : homme fait signe à trois autres, lui répondent par signes sans même s’arrêter à : homme vient pour parler, suspecte quelque chose dans les retards du métro à : femme décharnée marche lente à, sur ses fesses, des taches de café ou de graisse à : homme, dans des toilettes, en train de chier manifeste son plaisir bruyamment à : deux femmes parlent fort de Pollock et musées new-yorkais à : passe devant une voiture de police, essaie de ne pas attirer l’attention à : homme en sueur dans bus feuillette une revue d’annonces de cul à : clochard demande de vendre sa montre à autre puis s’en va à : homme, devant magasin, fixe, marche en faisant comme si à : homme se met derrière et souffle fort dans le cou à : homme âgé arrose des plantes en plein soleil à : trois obèses mangent des céréales à : les palmiers au loin dans la brume de pollution de la banlieue.