Les premiers mots dans cette bouche quasi-fermée, murmure, chuchotement, phrase-murmure basse, mélodie esquissée, partition progressive, retiendraient un commencement, orienteraient la conversation, prolongeraient, indiqueraient la direction, commenceraient par des bribes, dessineraient, dessineraient à la lumière – papier peint blanc, miroir, espace incliné – une transparence sous laquelle le texte, le long de, le long des lettres nécessaires, tenterait de reproduire des souvenirs troubles de manière réelle, tenterait une réciprocité mais est encore, serait encore, traits et points, dire sans savoir, séquence progressive dans l’image balisée de figures, hésitation, interruption des récits, début de confirmation d’une supposition à corriger ultérieur, lieu et mémoire feuilletés, heure par heure, jour par jour, tenteraient de tout dire, n’iraient réellement nulle part, se contenteraient de toucher, essaieraient de lisser des surfaces froissées dans le passage d’un objet à l’autre, dans une phrase-traversée, un franchissement de temporalités, en une partition reconstruite qui donnerait à entendre une réverbération, un écho de, en une abstraction, des apparences, choses et objets confondus, additionnés qui tenteraient de s’articuler, de s’aimanter, de retrouver leur articulation dans les déplacements, accélérations, ellipses et raccourcis, dans l’attente d’une apparition, d’un geste qui annoncerait, révélateur, et qui, dans l’attente, tracerait, délimiterait, l’espace où pourrait s’effectuer, un lieu où se placer pour tout re-regarder.