Le langage impose une utilisation de vocables clairs : assemblage unique bouleversé par un souffle extérieur. La tonalité des sons persiste ou agence des parentés : un recueil d’objets aux propriétés semblables et identiques. Des paroles périphériques accusent toutes déterminations et liaisons : possibilités offertes par les groupements mobiles sur le bord des feuilles. L’intonation accentue la perception des tonalités : un moyen pour gommer une expression vraiment rudimentaire. La nomination s’effectue dans une relation indéterminée entre substantifs et choses : utilisation de fictions multiples avec déguisements et nombreuses reproductions couleur. La signification définit des narrations où des lieux se dissimulent : galeries sommaires d’objets étrangers et de leurs clichés incomparables. La représentation d’un arrangement inintéressant fascine : ensemble de constructions inachevées en séries d’interruptions. Une reproduction engloutit un objet : comme sur nul support, sans dessin ni raison. L’objet ne prend pas forme : présente un problème de valeur. Il apparaît sans la chose nommée : vision brusque d’un nombre dans un flux. Les choses s’établissent fermement dans les limites données par les bords : repères encastrés, étendue large et circonstances inatteignables. Une feuille est ôtée ou prélevée d’un cahier et attachée sur le bord : une réverbération à la périphérie efface toutes lignes. La cible est brillante sous l’éclairage courbe : comprendre vite toutes les attitudes. La sinuosité des fréquences provoque un son minime : propagation à l’écart dans des recoins invisibles. Comme les cartes sont périmées, la localisation demeure incertaine : une photographie subsiste de quelques vagues empreintes dans un coin. Tout un chemin se déroule avec trembles vermeils et platanes vert émeraude : la pellicule enregistre la trace météorologique des jours. Un panneau renvoie la lumière de terre blanchie : reflets et taches vermillon se poursuivent au sol. L’écriture s’obscurcit, les objets gèlent : accompagner du regard de très sombres nuées.