Une toiture en surface goudronnée, les lignes blanches sur noir aux parcours hasardeux sur feuilles de revêtement, ponctuations de tous les rapiéçages jusqu’arbre bleu en fleurs. Émanations de fumées, actif souterrain, émanation du sol ou bien chaleur humide, dissolution des formes arrière, reflets sur le sol noir entre linéaments blancs, jaunes, rouge ou bien gris. Dans la lumière, nimbe rouge, saturée, teinte bleu, vert ou néons magenta s’entrelacent dans les mouvements divers, parcours, agitations, vitesse par-dessus le fluo. Une vitrine, animaux en décors naturels, montagnes enneigées, nuages, herbes et plans d’eau, forêts de conifères, arbustes et rivières, rocs arides dans la teinte mauve nuage. Une rue à déboîtements visibles, masses diffèrent plus ou moins dans les alignements d’enseignes jaunes, rouges, orange, en la découpe brisée sur ciel très bleu pulvérisé de rose. Un pan gris sombre mur, son étendue aveugle, à un pan beige sur, une large bande bleue de structures très turquoise, hérissé – coupées ras –, est une façade abstraite. Des poutrelles rouges acier, à angle droit, obliques, sous le même acier rouille entre passerelles jaunes, cage de treillis bleu entre lesquels fils, câbles – un chemin erratique. Dans le sombre contre-jour, entre reflets, nappes blanches, un homme, simple découpe, au médian, trois fenêtres, des châssis très léger halo rouge qu’irradie. Des bombes aérosols par groupes sur les feuilles, papiers journaux tapissant le bois gris, de ronds, lignes, traces, les espacements, hasards, au devant de gris clair. Un bidon au rebord d’une fenêtre sur macules de roux sur le plan puis s’écoule, tout contre la suite de bandes horizontales, la série blanc, orange, blanc, gris, rouge, blanc, gris, blanc. De chaque côté encadrement de la rangée verticale, les anciennes images peintes aux couleurs délavées, d’un bleu éteint parsemé d’étoiles noires, reliefs indépendants. Des platanes aux branches courbes et feuillage vert sombre, mélange à un autre arbre et son vert plus clair, à hangar, façade jaune, aux inscriptions obliques, latérales de rouge. Un mur gris rouge, de matité et crème sur les joints et les briques aux fils par tresses sur et leurs ombres portées, à la découpe, la forme en escaliers qu’il définit et forme. Un mur jaune ajouré et les ombres sur le sol, fermé d’une grille bordeaux sur bâtiment même ton couronné de fanions contre le ciel tout bleu et immeuble drapé noir. Une structure, masse noire recouverte, une bâche grise, un sombre transparent, légers rectangles orange, ses plis amples, mouvements, les ombres et les brillances.