S’immobilise, s’installe, se fixe en manières d’être, relations, pensées, parcours, confusions, désaccords, relations, instabilité et raisons et s’immobilise, semble s’accorder, s’installe, se fixe, établissant un parcours, accumulant divers troubles, manières d’être, relations, pensées, parcours, confusions, désaccords, relations, instabilité, raisons entendues et improbables, établissant la liste des erreurs dans le détail dans une rivalité évidente et sans cause qui, quoique rapide, s’immobilise ou semble s’accorder d’avoir établi une relation nonchalante et commune qui s’installe après un éclat impensable et une négligence que ne justifie aucun facteur que ce facteur qui, isolé, se fixe en eux, établissant un parcours d’attitudes individuelles et de négligences préparées, accumulant divers troubles, manières d’être, relations secrètes, diverses pensées, parcours détournés, confusions répétées, désaccords individuels discrets, relations multiples, instabilité permanente, raisons entendues et improbables, établissant la liste des erreurs dans le détail dans une rivalité évidente et sans cause qui, quoique rapide, s’immobilise avec eux ou semble s’accorder d’avoir mal pensé, d’avoir établi avec eux une relation détachée, nonchalante et commune – la raison de leur inquiétude, la raison de son inquiétude – et ce qui leur reste accordé s’installe après un éclat impensable et une négligence que ne justifie aucun autre facteur sinon des causes improbables et détachées de toute réalité, qu’ils en restent à celles-ci – à nulles autres pour leur embarras –, que ce facteur qui, isolé, se fixe en eux, nonchalants, établissant inéluctablement un parcours d’attitudes individuelles et de négligences préparées, accumulant en eux divers troubles – divers troubles en lui –, manières d’être et relations secrètes où tout s’évapore en diverses pensées, parcours détournés, confusions répétées, même si d’autres facteurs forcent la retenue – désaccords individuels discrets et relations multiples –, comme, avec eux, n’existe nul accord qu’une instabilité permanente forcée par l’attitude, amenant à s’écarter pour des raisons qui se trouvent être détachées du reste, raisons entendues et improbables il y a peu encore, laissées aux bons soins de chacun ou chacun se retranche dans sa position, se séparant, n’entendant rien que sa propre voix, laissant sans moyen, établissant la liste des erreurs dans le détail dans une rivalité évidente et sans cause.