Qu’imagine de ce que n’ai jamais vu, sinon reproduit, de l’origine et plus, que de, de ce qui fonde, d’humanité d’une, choisie parmi tant d’autres, trouble déjà par, tient déjà par, sidère ou bien bouleverse, même sous forme dégradée, même d’une reproduction, de son rapport lointain sans relation au lieu – l’humidité, le froid, l’obscurité, la dimension, l’échelle, le corps, le relief, la couleur réelle, l’abstraction –, mais résiste malgré et donne la dimension esthétique infinie ou humaine infinie, est pareil devant, d’être devant, ce qui fonde ou, ici, ce détail composé, de parties, têtes et corps, d’un devant le corps et les membres d’un, tous les deux vers la droite, reliés à trois dirigés vers la gauche, de haut en bas, d’un derrière, d’un autre passant devant, un en dessous, ni devant, ni derrière, passant sa tête dessus la ligne basse d’un corps et le reste inachevé. Dans, donc, est modelé qu’élabore, laisse entendre non début mais déjà achèvement, de l’avant, des problèmes résolus, que l’essentiel n’est représentation, mais perfection et plaisir d’elle dans l’accomplissement des moyens, avec précision, détails anatomiques, en pas juste l’idée, et permet de comprendre un regard attentif juste dans le but de. Dans, donc, est utilisation du support pour rendre volumétrique ou de la moindre fracture comme substitut de ligne, laisse entendre imagination créative qui participe à – n’est neutre. Dans, donc, est transformation fonctionnelle d’une ligne de figure à limite, laisse entendre le possible d’une conception abstraite, qu’un corps est aussi trait et jeu en sa présence tout simplement d’esprit. Dans, donc, les différences d’échelle valant taille et relations spatiales, laissent entendre qu’est capable de concevoir passage d’espace au plan. Dans, donc, le non fini ou laissé en suspens laisse entendre une conception de l’ellipse fragmentaire. Donc, dans, la volonté de faire un monde vivant, plausible, où plus grande imitation et plus grande abstraction – l’un dans l’autre –, se confondent et nient la tromperie possible avec magie et interrogation et émerveillement de, d’autant du monde que de ses figures. Qu’imagine, enfin, le tremblement dans la lumière d’une flamme pour comprendre que toute appréhension d’une lumière électrique est erreur, trahison, et, pour saisir vraiment, il faudrait l’obscurité pour voir apparaître lentement dans l’éclat jaune et vacillant de.