305. Les portions de routes non recouvertes de neige de véhicules fantômes et les traces des pneus en réseau gris-blanc sont une géométrie trouvée. 306. Morceaux de bitumes recouverts de neige au milieu de la perspective d’une rue sont un souvenir trivial d’une peinture romantique. 307. Deux arbres dont un au dessin de son tronc élagué et son ombre sur un mur tombant sur ornement sont un souvenir renaissant. 308. Un tractopelle dans un bois s’y fondant presque en oppositions simples ou presque camouflage est une pensée formelle. 309. Deux bassins de pierre vides dans la symétrie parfaite d’une construction ancienne sont un principe possible de composition. 310. Deux entrées d’immeubles symétriques avec auvents à l’inscription contredisant cette gémellité sont un cadrage sur. 311. La simple double rangée de platanes en hiver et les frondaisons dégarnies en vibration au loin est manière de dessiner. 312. Un meuble de cuisine suivant le décrochement en L inversé d’un mur au carrelage bleu est une aberration visible. 313. Deux palmipèdes têtes plongées dans l’eau formant deux surfaces en amande dérivantes sont une soustraction à. 314. Reprends et construis la vision par. 315. Le recouvrement de la façade d’un immeuble par une bâche jaune transparente est une construction simple. 316. Une coulée de neige passant en partie sur le toit d’une voiture et sa forme erratique est étonnement devant. 317. La ligne d’une usine donnant sur la mer dans l’effondrement de sa structure est une désolation. 318. L’ombre de cheminées sur le mur d’autres cheminées avec immeubles en fond est une idée de. 319. Une bouteille verte tête dans l’eau verte contre diagonale de béton est une pureté simple. 320. La sinuosité répétitive de l’écume sur le rivage est un discours sur la géométrie naturelle. 321. Une structure métallique en oblique contre chemin de campagne est une étrangeté. 322. L’étrave d’un bateau saisi entre deux portes coulissantes est opposition entre. 323. La découpe d’une lamelle dans l’écorce d’un bouleau est une forme de dessin. 324. Reprends toutes les choses dans la multiplicité des points de vue. 325. Le chaos d’un chantier en terrasse avec gaines, bâches et blocs de béton. 326. La silhouette d’une figure dans les branches d’un arbre. 327. Une glissière de sécurité isolée sur le bord d’un champ. 328. Un tuyau en PVC émergeant d’une fenêtre murée. 329. Le sillage d’un ruisseau dans un champ enneigé. 330. Des colonnes de vapeur rejoignant les nuages. 331. L’ombre d’un nuage sur le flanc d’une colline. 332. Un « oui » griffonné avec moult insistance. 333. Une foule alignée au pied d’une falaise. 334. Reprends la perception des choses et leur dissolution. 335. Est un déséquilibre.