Il y a le son du périphérique, un feutré pour ou une musique comme d’ameublement, n’est pas, fait office, ou un certain timbre de voix donnant l’heure, rythmant, pas plus, n’interrompant, dans l’enchaînement permanent et les jeux érudits pour très peu et la direction de, la bretelle, le circulaire, la longue ligne droite jusqu’à, dans le gris, l'odeur lorsqu’entre, n’est qu’à, s’identifie, attends, la guette, juste à l’ouverture, en un inoccupé imprégné : rideaux rouges. Est une période marquée sombre de gris à noir – le ciel est gris, l’image est noire –, une pénombre accueillante dans l’odeur de l’encaustique et le choc quand réalise qu’est présent, là, sur le bord, seul avec la bande son qui, après l’initiale, commence, avec cerisiers, la cuisine, les cerisiers, le bureau, les cerisiers, le fauteuil, les livres anglais etc., commence, dans chaque objet s’injecte et où chaque objet s’injecte, dans tout un temps perdu, étale, indifférencié, une suite de jours, printemps ou été, comme le sentiment ne sait pas ce qu’il est, mais qu’il ordonne, continue à ordonner, toujours, bien après, après – une chose a bien été perdue. Apparaît dans l’hiver, la buée, le gris condensé, tout le temps du, de l’odeur fermentée, la violence des éclats, les gouttes rouges, l’endormissement des et la présence de, s’origine par répétition dans une longue nuit, semble permanente jusqu’à l’arrêt – même si l’odeur persiste – et qu’une autre ne prenne le relai, mélange entre vision d’un clip, de quelques films, d’une errance, d’un temps seul – il suffit juste de réorienter le canapé pour dormir dedans plutôt que dans un lit.